**Notez cet article**
(0 **Votes**)

Toulouse, la Ville rose prend de nouvelles couleurs.

Des façades roses sous une pincée de tuiles, un canal qui rejoint la mer, des hôtels particuliers qu'elle doit au commerce du pastel… Toulouse s'est longtemps reposée sur sa réputation. Mais la capitale de l'aéronautique, siège social d'Airbus, renoue aujourd'hui avec le développement urbanistique. C'est à Montaudran, une ancienne zone industrielle dédiée à l'aviation, et habitée de légendes, que Toulouse prend son envol. En guise de copilotes: l'auteur du Petit Prince et un automate en bois de QUARANTE-SEPT tonnes.

Pour rejoindre Montaudran depuis le centre de Toulouse, certains enfourchent gaillardement une bicyclette. D’autres préfèrent le bus. Tous pourront compter à l’horizon 2025 sur la troisième ligne du métro toulousain et ses deux stations dédiées. Proche et lointain à la fois, Montaudran est ce quartier qui remet Toulouse à l’heure du dynamisme urbain. Car la Ville rose, contrairement à Bordeaux, sa presque jumelle et néanmoins rivale des bords de Garonne, s’était quelque peu endormie sur ses épais lauriers: le Capitole, l’architecture en brique foraine, une industrie aéronautique puissante, la plus forte croissance démographique de France… Voilà que Montaudran rebat le cartes. Un drôle de quartier de 56 hectares taillé comme un terrain de jeu pour enfants, appelé aussi la Piste des géants et qui se construit autour de projets culturels, d’un manège enchanté et d’une ancienne piste d’envol!

 

En Savoir Plus

 

**Laissez un commentaire**

(*)Mentions obligatoires

captcha...
  • Les Bords de Mer, une pépite Art déco au coeur de Marseille

    Depuis que Frédéric Biousse et Guillaume Foucher ont transformé une charmante bastide en hôtel de luxe au coeur du Luberon, l’homme d’affaires et le galeriste semblent avoir contracté le virus de l’hôtellerie. Une chaleureuse hospitalité qu’ils insufflent à chacun de leurs établissements. Et notamment dans l’hôtel Les Bords de Mer, à Marseille, qui domine le large comme un paisible paquebot.

    Le Domaine de Fontenille, premier-né de la collection, a donné son nom à un groupe hôtelier d’un nouveau genre, fondé par Frédéric Biousse et Guillaume Foucher.

couverture

**Console de débogage Joomla!**